Flash Infos

ECOLE DE SPELEOLOGIE DES HAUTES-PYRENEES - EDS65 

Fonctionnement et réglementation : CLIQUEZ ICI

Contacts :
EDS - Encadrement : Jonathan Dorez - Mail : jospeleo@hotmail.fr
Vos comptes-rendus et photos sont à envoyer à : Sandrine - Mail : s.lelay65@wanadoo.fr
 
Prochaine sortie EDS :     Dimanche 1er décembre 2019. Pour s'inscrire, cliquez ICI.
 
 
                                       Samedi 14 décembre 2019. Pour s'inscrire, cliquez ICI.

__________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Interdiction de descente du canyon de Bernède

Voir l'arrêté : cliquez ici

_______________________________________________________________________________________________________________

AG 2019 - Rapport moral du Président PDF Imprimer Envoyer

Rapport moral AG du CDSC 65 - 2 mars 2019

Bonjour à vous tous et toutes. Merci de votre présence à cette assemblée générale ordinaire du CDSC 65, que je déclare ouverte.

Voilà le moment habituel de nous retrouver pour faire le bilan de l'année écoulée et de trouver des idées pour faire vivre le CDSC 65 pour 2019.

Avant de penser aux projets, il est bien de nous retourner sur l'année passée et de constater le travail que nous avons réalisé, même si cela me semble encore un bon cru, il reste au final un arrière-goût d'inachevé.

Je m'explique :

Nous sommes connus et reconnus pour la qualité de nos actions, au niveau des CDESI, de notre sentier karstique, de notre participation à la fête du sport, du spéléo secours, nos actions canyon et j'en oublie évidemment.

Et certaines fois cela se termine par des récompenses, comme Hugo à la soirée des bénévoles organisé par le CDOS 65 et l'association des médaillés sportifs, un gros coup de projecteur pour nous et surtout pour lui, encore bravo Hugo.

Les spéléos, malgré notre petit nombre en terme d'effectifs, sont pour les institutionnels des référents sur de nombreux sujets, alors pourquoi nous ne trouvons pas plus de résultats en terme d'adhérents, bien sûr, notre structuration ne nous permet pas d’accueillir un nombre de licenciés énorme, mais quand même...

Nous faisons des efforts de communication pour nous faire connaître, des journées de découverte, nous proposons des sorties école spéléo régulières, etc ….certes nous arrivons à avoir de nouveaux licenciés certains restes mais beaucoup nous quittent rapidement, pourquoi?

je me pose très souvent la question et j'avoue que maintenant je commence a sécher sur les réponses, certes cet état de fait est sensible à tous les niveaux de la fédération, au niveau national cela représente par an un turn-over de 25% environ de fédérés. Mais c'est usant de dépenser une énergie énorme pour recruter, même si finalement cette année les chiffres sont en progression, l'énergie dépensée mérite mieux.

Je m'interroge aussi toujours, pourquoi l'école spéléo (EDSC) ne fonctionne pas mieux que cela ?

Il y a en moyenne une sortie par mois d'organisée, encadrée par Jonathan.

Mais toujours, sauf en quelques rares occasions, peu de participants.

Le but de l'école spéléo, est de, je le rappelle presque chaque fois alors c'est parti pour un petit coup de plus, faire devenir autonome en progression et en équipement les nouveaux licenciés, les jeune de moins de 26 ans cible de la fédération et bien sûr du CDSC, mais aussi les moins

jeunes. Ensuite charge pour eux d'organiser des sorties en club et ainsi prendre le relais de ceux qui s'usent depuis des années à faire vivre les structures clubs ou CDSC.

Au fil du temps l'EDSC est devenue un moyen de faire des sorties dites « classiques » alors peut être que le relais entre l'EDSC et les clubs ne marche pas ?

Cela reste aussi une façon de fonctionner, pas vraiment celle prévue à l'origine de la création de l'EDSC.

Jonathan va faire le point sur l'EDSC dans un moment.

Pour tenter de relancer la dynamique EDSC, sans tomber dans la mode actuelle des grands débats et autres « états généraux »il faut peut-être se retrouver autour d'une table entre dirigeants de clubs et du CDSC, mais aussi toutes les personnes de bonnes volontés, pour tenter de trouver une solution, cela reste une proposition, il y en a peut-être de meilleures.

Pourquoi maintenant ?

Nous arrivons à une époque charnière de sport en France, et ne pas oublier que la spéléo pour les institutions est un sport, et heureusement, pour nous, aussi plus que ça, donc une réorganisation du mouvement sportif est en cours, et les petites fédérations qui ne sont pas compétitives sont plus ou moins dans le collimateur.

Avec l'arrivé des JO à Paris en 2024 cela va changer encore plus le paysage, en clair ce sera toujours plus pour le haut niveau.

Cela commence à faire quelques années que je vous « bassine »avec des futures baissent de ressources et bien en 2019 nous commençons à y être, réorganisation du CNDS en agence du sport, avec pour le moment un fonctionnement pas très clair, il y a peut-être encore une chance cette année de garder cette ressource.

Dans le même esprit il a aussi une annonce de la baisse des dotations des collectivités territoriales, pour le moment notre principal financeur.

Il est sûr que nous devons réfléchir à une évolution, nous y travaillons.

Si ne nous n'arrivons pas à nous adapter il faudra peut-être se préparer à disparaître, du moins dans la forme actuelle, peut-être pas à court terme mais au moins a moyen....

Bon je ne vais pas plus plomber l'ambiance, mais commençons à réfléchir ensemble à notre avenir, à nous de nous adapter, mais ça nous savons le faire. Bon j'arrête là pour le côté sombre de la chose passons côté lumière......

Grâce à notre dynamisme Il se passe encore de belles choses dans note CDSC et nous allons nous efforcer de vous le prouver tout au long de cette assemblé générale.

Car maintenant viens le moment de vous détailler, via les bilans des commissions et des clubs les nombreuses actions de l'année passée et comme nous sommes positifs les futures grandes actions à venir que nous allons pouvoir réaliser, tous ensemble, pour que vive la spéléo et le canyon dans un département qui à tous les terrains de jeux, spéléo, canyon et activités de nature, sur son territoire.

De quoi encore prouver que nous sommes malgré tout des acteurs incontournables dans la pratique sportive mais aussi dans la protection de l'environnement, avec la reconduction de notre agrément environnement pour les 5 années qui viennent, c'est sur cette note très positive, car cela représente l'aboutissement d'un gros travail, que je vous souhaite une bonne assemblé générale.