Flash Infos

ECOLE DE SPELEOLOGIE DES HAUTES-PYRENEES - EDS65 

Fonctionnement et réglementation : CLIQUEZ ICI

Contacts :
EDS - Encadrement : Jonathan Dorez - Mail : jospeleo@hotmail.fr
Vos comptes-rendus et photos sont à envoyer à : Sandrine - Mail : s.lelay65@wanadoo.fr
 
Prochaine sortie EDS :     Dimanche 1er décembre 2019. Pour s'inscrire, cliquez ICI.
 
 
                                       Samedi 14 décembre 2019. Pour s'inscrire, cliquez ICI.

__________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Interdiction de descente du canyon de Bernède

Voir l'arrêté : cliquez ici

_______________________________________________________________________________________________________________

Projet Bassia - Gouffre de Coume Bère PDF Imprimer Envoyer
bassia-21-09-2019 141

Le gouffre de Coume Bère s'ouvre dans les Baronnies, sur les pentes boisées du Signal du Bassia (1921 m). Découvert en 1960 par Jacques Jolfre, il a été exploré les années suivantes jusqu'à un passage impénétrable à -365 m. En 1992, le SC Baronnies force le passage et poursuit l'exploration jusqu'à un niveau de siphons (-490 m). En 2009, le CDSC 65 y organise un exercice de secours et l'année suivante, une plongée est réalisée dans l'un des deux siphons qui terminent le gouffre. Celle-ci échoue prématurément à -5 m sur un passage étroit et boueux. Puis le gouffre, qui est pourtant resté équipé, tombe un peu dans l'oubli. Le déséquipement fait alors figure de serpent de mer que l'on ressort lors de chaque A.G. mais dans les discours ponctués de "il faudrait que…" on sent bien que le cœur n'y et pas.

Pourtant, le "Bassia" n'a pas dit son dernier mot. Des possibilités de continuation existent, la topo à partir de -250 m n'est que partielle et très ancienne, et l'étude de ce gouffre majeur des Hautes Pyrénées n'a jamais vraiment été faite.

En septembre 2019, à l'initiative des CDSC 65 et 32 il a donc été décidé de redémarrer un projet sur le gouffre de Coume Bére. Finalement, des spéléos des deux départements mais aussi du club Spéléo Corbières Minervois adhèrent rapidement au projet. Les premiers objectifs consistent à sécuriser le gouffre, puis à réaliser une topographie complète. Mais la recherche d'une continuation reste en ligne de mire ainsi qu'une étude détaillée du gouffre et de son environnement. L'aboutissement sera peut-être la publication d'une monographie dans la revue fédérale. Un beau challenge en perspective pour les spéléos Hauts Pyrénéens…

Une liste de diffusion "Bassia" a été créée pour faciliter les échanges entre les personnes intéressées par le projet. Pour y participer, se renseigner auprès du CDSC.

Patrick Degouve